Féminité projet ou le modèle définit le thème & Les Femmes du Projet.

by | lun 1 Mai 2017 | Actualités | 0 comments

Le projet « Féminité » qu’est ce que c’est ?

Ce projet photo va forcément vous parler. C’est pourquoi tant de conviction dans mon propos. Mais avant de vous délivrer ma définition de la féminité, je vais vous citer la définition commune.

La définition commune :

La féminité est l’ensemble des caractères morphologique, psychologique, comportemental spécifique, ou considérés comme spécifique aux femmes. Ils sont liés au sexe ou au genre, et fortement influencés voire conditionnés par l’environnement socioculturel. Dans l’usage, la part des caractères socioculturel de la féminité contribue à l’identité sexuelle. On peut aussi la définir comme l’ensemble des comportements, des attitudes, auxquels on attribue le qualificatif de féminin. Si elle prédomine chez les femmes, elle existe aussi chez les hommes. Son lien au sexe est moins évident qu’il n’y paraît. À la féminité, on peut adjoindre le qualificatif de féminin qui n’a pas la même connotation. Bien que le comportement masculin et féminin soit fortement marqué par l’éducation, certains traits de caractère semblent pourtant plus spécifiques aux hommes d’autres plus spécifiques aux hommes et d’autres plus spécifiques aux femmes.

Ma définition :

Pour moi tout simplement « La Féminité » est une part entière de chacune des femmes qui nous entoure. C’est un état d’esprit qui s’exprime de manière différente en fonction de la personne. On le devient par un geste, un regard, une posture où l’expression se dévoile. La féminité peut aussi se traduire avec un accessoire. Quels hommes n’associent pas une jolie robe, un joli jean ou des talons à la féminité. Un tatouage peut être féminin quand il est assumé.

Leurs définitions :

La Féminité vu par Louise.

Pour Louise, la féminité est un concept. Ce n’est pas exclusif à un genre, un homme peut lui aussi avoir une part de féminité. Ce n’est pas seulement physique, c’est aussi psychique. C’est tout un comportement et pas seulement des formes de femme.
Elle l’expose d’abord par son apparence : « Une tenue qui met en valeur le corps de la femme, une coiffure qui révèle sa féminité » dit elle.
Mais aussi par son comportement, ses réactions, sa façon d’être, de marcher et de se tenir.
Elle aime cette thématique car elle est très large et ne consiste pas seulement à prendre de belles femmes en photos.

La Féminité vu par Eva.

Pour Eva, il n’y a pas de définition à proprement parler de la féminité, ce n’est pas simplement une question de genre.
Selon elle : « Ma féminité se voit, se ressent et ne s’explique pas vraiment. Elle n’est pas entière, elle est parfois très prononcée dans ma gestuelle, ma séduction, mes formes, mon regard, comme elle peut peut-être un peu se cacher derrière l’humour, l’autodérision, la timidité, le manque d’assurance ou l’envie tout simplement de ressortir un coté plus fort, masculin, plus féroce » dit-elle.

La Féminité vu par Soad.

Pour Soad la féminité c’est un état d’esprit, c’est pas forcément avoir une robe ou jupe sexy. C’est plus fort que ça.
C’est une attitude, une façon d’être par rapport à plein de petits détails.
Elle se sent féminine avec un accessoire comme son chapeau, son maquillage, ses ongles longs, sa nonchalance ou son espièglerie.

La Féminité vu par Aelis.

Pour Aelis la représentation de la féminité qui la touche le plus est celle de la déesse mère. Une femme qui porte des matières naturelles, douces et chaudes en hiver, légères et aériennes en été. Une femme qui porterait des tenues dessinant ses formes et aériennes. Elle définit la féminité dans l’ensemble des femmes de cette planète : douce forte, tendre, battante, droite, respectueuse, révoltée, libre, vivante, mère, amante, provocatrice, etc.
Mais pour Aelis c’est la longueur de ses cheveux est ça façon à elle d’exprimer cette féminité, ses rondeurs exposer sans les exposer, le choix de certaines couleurs et de ses robes qu’elle mets de temps en temps.

La Féminité vu par Maëva.

Pour Maëva, la féminité s’exprime à deux niveaux : physiquement à travers les choix vestimentaires mais aussi par les attitudes qu’une femme peut dégager. La féminité serait plutôt synonyme de douceur, d’élégance, de grâce et de classe. Une femme peut être très bien habillée ( ex: en robe et en talons ) mais si cela n’est pas en adéquation avec ce qu’elle est, elle peut ne pas être féminine pour autant. La féminité est à deux niveaux : la féminité d’une épouse qui peut donc être glamour, sexy, séductrice, professionnelle, avoir des passions, des envies et des ambitions.
Il y a aussi la féminité d’une mère qui se veut généralement plutôt douce, cocoonante, rassurante…
Ses 2 rôles pour elle se croisent et peuvent être les éléments qui construisent la féminité.
C’est un ensemble assez vaste.

La Féminité vu par Séverine.

Séverine se représente la féminité par des attributs physiques, son unicité, une attitude qu’elle s’attend plus facilement (ou exclusivement) à trouver présente dans un être de sexe féminin.
De ce fait elle se présente comme « attribut de la féminité », ce qui est forcément influencé par la norme sociale en vigueur dans notre société actuelle.
Dans les choses exclusivement féminines rentrent notamment la grossesse, l’allaitement. Elle n’associe pas forcément la féminité à la séduction et ne considère pas la réciproque comme fausse.
Selon Séverine : « En général j’ai une part assez commune de « futilité d’aspect » qui fait que j’aime essayer de trouver une harmonie physique (vêtements, allure …). Une manière de s’exprimer de façon élégante fait toujours partie d’une certaine féminité à mon sens. »

La Féminité vu par Caroline.

La féminité est pour Caroline quelque chose d’assez large à expliquer. Elle n’as pas de définition propre qui la détermine, elle ressemblé à la personne avec ses défauts et ses qualités. La manière de parler, la manière d’être, représente la beauté que la personne incarne. C’est un caractère morphologique mais aussi psychologique. La féminité est influencer par l’environnement de la femme en elle-même.
Selon Caroline : « Ma féminité se voit dans ma manière de m’habiller, ma manière de me maquiller, de rire, mon comportement. »

La Féminité vu par Mary-Laure.

La féminité pour Mary-Laure c’est faire ressortir nos émotions prendre soin de soi bien sûr mais en restant soi-même.
Peu importe le contexte que l’on soit au travail, au restaurant, ou au sport…
Elle ne l’expose pas forcément avec une robe mais plutôt « en prenant soin de moi de ma façon de m’habiller et de me maquiller » dit-elle.

La Féminité vu par LaDy Lyrium.

Pour LaDy Lyrium la féminité est une vaste question. Elle pense déjà partir de ses figures qui représentent la féminité et la séduction. Ses personnages qui l’inspirent sont le Dr N. Further du Rocky Horror Picture Show interprété par Tim Curry mais aussi Tilda Swinton et Marlène Dietriech, Un homme qui joue un rôle de travesti et deux femmes masculines. Ce sont des incarnations de ce qu’elle appelle la féminité. C’est quelque chose qui transcende le sexué, qui transcende la Femme et l’Homme. On a tous une part de féminité. Cette séduction qui se joue dans toutes les relations.
Cette volonté de paraître « beau » (au sens archétype du terme pas dans l’esthétisme) aux yeux de l’autre par son attitude. Son habillement. Sa personnalité. Son attitude vis à vis des autres et vis à vis d’elle-même. C’est un tout dans une personne peu importe son genre sexué.
Pour LaDy Lyrium la définition c’est être bien avec soi-même, dans son corps, dans son psychisme, dans sa manière de se regarder dans le miroir. Ne pas coller à quelque chose du genre mais quelque chose du soit, être bien avec soi-même sans porter de jugement sexué sur l’attitude.

Déroulé du projet photo et création de la série :

Votre vision de la féminité est la base de cette série. Dans les pages qui suivent, vous verrez une ou deux photos de chaque séance photo effectuées depuis le lancement de ce projet. Chacune des femmes qui pose pour cette série est majeure sans vraiment de limite d’âge. Comme vous le verrez, il n’y a pas de critères physiques car je voulais ce projet ouvert à toutes car il n’y a pas de physique type qui représente la féminité.
Le projet commença en avril 2016 et est encore d’actualité aujourd’hui.

Pourquoi ce projet ne s’arrête-t-il pas ?

Et bien tout simplement qu’il est difficile de faire le tour de toute la question et de tous les styles de féminité. Dans ce premier volume et un premier temps vous trouverez essentiellement des femmes vivantes en région Parisienne. Dans un second temps le projet s’ouvrira aux autres régions avec l’édition d’un livre regroupant les treize régions de notre très belle France.

C’est pourquoi je suis à la recherche de modèles souhaitant travailler en collaboration sur Paris.
En termes de séances photos, je vise des sessions dont l’atmosphère suit les critères suivants en extérieur lumière naturelle, en Ile de France (Parc / rue / café etc.) ; atmosphère naturelle, intimiste et décontracté ; en studio
Je souhaite donc travailler sur des sessions plus « naturelles ».
Je recherche pour cela des modèles féminins de préférence répondant aux critères suivants naturellement souriants et joyeux mais surtout avec votre propre idée de la féminité.

Merci à Louise, Eva, Soad, Aelis, Maëva, Severine, Caroline, Mary-Laure, LaDy Lyrium d’avoir participer à ce beau projet.

Si vous aussi ce projet vous interesse alors n’hesiter pas à me contacter par mail en cliquant ici.

Christopher TANFIN